top of page

MARTINA BOZOC, la candidate curly et métissée de miss excellence île de france 2024

L'année 2024 commence fort pour Martina, la jeune francilienne participe au concours mis en place par Geneviève De Fontenay, Miss Excellence France. Martina représentera sans doute l'Île De France, elle en a les atouts avec sa belle chevelure curly et son mètre 73. Soyez les premiers à faire connaissance avec notre candidate favorite !




Wassou De Provence : Tu participes au concours Miss Excellence Ile De France, qu'est ce qui t'as motivé à concourir ?


Martina Bozoc : Ce qui m’a motivé à concourir c’est dans un premier temps de pouvoir passer un message. Au collège j’ai énormément souffert du harcèlement et la c’est une belle occasion pour parler du harcèlement c’est prendre une revanche sur la vie.

Ensuite depuis toute petite j’aime bien cette univer de miss et c’est un certain challenge.


Il y a des encouragements mais il y a toujours des critiques aussi, comment te blindes-tu par rapport aux critiques ?


Alors pour ma part j’ai un tempérament assez calme, la critique ne me touche pas trop.

Et j' essaye de faire la part des choses également. Il y a des critiques constructives et qui permettent d’avancer ! C’est le jeu on ne peux pas plaire à tout le monde, il faut toujours relativiser.





Ce n'est pas la première fois que tu participes à un concours de beauté, tu as fait auparavant Miss Gabon, quelles impressions en gardes-tu ?


En effet j’ai représenté mon autre pays le Gabon à Miss Africa France. C’était enrichissant

j'ai redécouvert mon pays et les cultures d'autres pays d’Afrique. Mais malheureusement ça c’est très mal passé, avec un comité très mal géré.


En tant que femme métisse, penses tu que c'est un plus pour représenter l'île de France dans sa diversité ?


En effet en tant que femme métissée je représente la diversité d’une certaine manière, mais la diversité ne s’arrête pas à une couleur de peau. Chaque femme est unique et représente à sa manière la diversité ( taille, formes, couleur de cheveux, origines, langues, métiers ... ).


Justement, que penses tu de la polémique sur les cheveux de Eve Gilles ?


Je pense que cette polémique est inutile, une femme ne se définit pas par rapport à la longueur de ses cheveux ou d’autres critères dictés par la société ou les réseaux sociaux.




Ta maman est coiffeuse, est ce elle qui t'as appris à si bien sublimer tes cheveux et à les porter au naturel ?


Oui, quand j'étais petite, 5-6 ans j'avais du mal à assumer mes cheveux frisés, je pleurais même pour les avoir lisse. Et en grandissant elle m’a appris à en prendre grand soin et surtout à les aimer ! Et puis surtout je considère mes cheveux comme un signe de pouvoir et un héritage de nos ancêtres.


Qui admirais tu toute petite, et peut être qui t'as donné le goût des concours de beauté ?


Petite j'aimais regarder les concours de mini miss aux Etats Unis et bien sûr je ne ratais jamais Miss France. La personnalité qui m’influence le plus c’est Zendaya, j’ai grandi avec elle et c’est aussi grâce à elle que je m’accepte dans mon corps.


Tu as découvert notre marque récemment, comment çà s'est passé avec nos produits ?


Oui en effet, très bien, d’ailleurs j’en ai plus ! Mes cheveux étaient tout doux et brillants tout l’été. Et j’ai également utilisé les produits sur ma nièce de 6 ans pour lui apprendre à s’occuper de ses cheveux Afro.





Pour soutenir Martina, jusqu'au 27/01/2024 midi :

- aller liker et commenter ma photo sur l’Instagram Miss Excellence île de France

sans oublier de s abonner à sa page Instagram.

- ⁠voter pour elle, numéro 10 sur Halloassos

- ⁠si vous êtes une entreprise vous pouvez faire un partenariat pour la soutenir




bottom of page