top of page

Cheveux crépus secs, Cheveux abîmés, cassants ? Que faire ? Préoccupez vous d'abord des irritations du cuir chevelu !



Avez-vous déjà expérimenté des démangeaisons à la base de vos cheveux ? Vous savez, cette sensation désagréable qui vous pousse à vous triturer le crâne en permanence et vous empêche de profiter pleinement de vos journées.

Eh, oui… L’irritation du cuir chevelu est souvent plus inconfortable qu’on ne l’imagine.

Surtout, en plus de la gêne, le cuir chevelu irrité a une conséquence bien concrète et visible : il occasionne dans la plupart des cas un état de cheveux secs, abîmés et cassants.


Heureusement, après la lecture de cet article, les picotements et les tiraillements ne seront plus qu’un lointain souvenir,et surtout vous allez vite retrouver une belle chevelure.



Pourquoi avez-vous le cuir chevelu irrité ?

Démangeaisons, picotements, rougeurs… La plupart du temps, ces problèmes sont dus à la sécheresse et à la déshydratation du cuir chevelu. Toutefois, d’autres causes peuvent également favoriser l’irritation du cuir chevelu, notamment : des facteurs environnementaux : les brusques variations de températures (froid intense, exposition prolongée au soleil), la pollution… ; de mauvaises habitudes : tabagisme, coiffures étouffantes (tresses ou nattes trop serrées), utilisation de produits capillaires agressifs ou allergènes ; des problèmes de santé : dérèglements hormonaux, production abondante de pellicules, affections cutanées (eczéma, psoriasis, urticaire…), poux et autres agents pathogènes.


La clé pour réparer un cuir chevelu irrité 

Elle tient en trois mots : assainissement, hydratation et nutrition.

Assainir le cuir chevelu permet de le débarrasser des impuretés et éventuellement des agents à l’origine de son irritation (poux, composants agressifs…). Dans ces cas-là, le soulagement est pratiquement instantané.

Pour ce faire, privilégiez les shampoings naturels sans composants agressifs ni allergènes. Les shampoings et après-shampoings solides sont en ce sens bien indiqués. En plus de mieux convenir aux cheveux crépus et bouclés, ils sont plus en concentrés en actifs hydratants naturels. À défaut, assurez-vous que vos soins capillaires lavants sont adaptés à la nature de vos cheveux et qu'ils ne contiennent pas de composants controversés.




Cependant, dans les cas où l’irritation est due à d’autres facteurs que les agents pathogènes et produits agressifs, l’assainissement du cuir chevelu seul ne suffit pas. C’est là qu’intervient l’hydratation. En effet, un cuir chevelu hydraté convenablement est moins sujet à la sécheresse, aux agressions extérieures telles que l’exposition au soleil et au froid. et, par ricochet, aux tiraillements et aux inflammations.


Pour lubrifier vos cheveux jusqu’à la racine, faites confiance aux huiles naturelles et pures.

Calmantes et faciles à appliquer, elles enrobent le cheveu d’un film protecteur faisant barrière aux agressions extérieures, et renforcent le film hydrolipidique du cuir chevelu. L’huile naturelle d’amande douce, riche en vitamines et en oméga 3, assure une hydratation intense aux cuirs chevelus les plus abimés. Il en est de même pour les huiles de noix de macadamia et d’argan.

Pour un résultat optimal, optez pour des huiles naturelles pressées à froid, lesquelles préservent le maximum de leurs actifs naturels.






Avec le masque de Wassou de Provence, ces trois actions sont combinées. Sur le cuir chevelu irrité, il permet de cibler et combler les carences, assainir le cuir chevelu et restructurer la fibre capillaire. Cette lubrification intense réduit les problèmes de démangeaison et de desquamation du cuir chevelu. Elle crée, par la même occasion,

des conditions favorables à une meilleure repousse et résistance de vos cheveux.





Nos meilleures astuces pour prévenir l’irritation du cuir chevelu


Astuce nᵒ1 : Shampouinez doucement

Oui, votre cuir chevelu doit être propre… Oui, devez éliminer les poussières et les bactéries… Néanmoins, inutile de vous frotter le crâne jusqu’au sang avec vos ongles, bien au contraire ! Pendant le shampoing, utilisez vos doigts et privilégiez des gestes plus doux. Cela vous permettra d’éviter les lésions et de potentielles inflammations.

Pensez également à espacer les lavages au maximum afin de limiter les frottements sur le cuir chevelu et ainsi, favoriser sa régénération.


Astuce nᵒ2 : Démêlez avant de brosser

Avant le moindre coup de peigne, démêlez d’abord vos cheveux, surtout s’ils sont bouclés, frisés ou crépus. Pour vous faciliter la tâche, utilisez un produit démêlant ou encore mieux, une huile naturelle. Cela vous évitera de tirer sur les fibres capillaires et d’accroître la sensibilité de votre cuir chevelu.


Astuce nᵒ3 : Limitez l’utilisation du sèche-cheveux

Vous vous souvenez ? L’exposition à des températures élevées facilite l’irritation du cuir chevelu. Le sèche-cheveux est donc à oublier si votre objectif est d’éviter la sécheresse et les démangeaisons. Optez plutôt pour un séchage à l’air libre ou pour l’utilisation de serviettes ultra-absorbantes. Si vous choisissez la seconde option, évitez de frictionner trop fortement vos cheveux pour les sécher. À la place, tapotez vos cheveux touffe par touffe de haut en bas en tenant la serviette entre vos mains.

Si l’utilisation du sèche-cheveux vous est indispensable, notamment pour gagner du temps le matin, pas de panique. Veillez simplement à le régler sur le mode froid.


Astuce nᵒ4 : Dites-non aux traitements agressifs

Défrisages, lissages, colorations… Chacune de ces opérations est néfaste pour vos cheveux. En plus d’assécher votre cuir chevelu et de l’irriter, elles fragilisent également les fibres capillaires. Le défrisage, en particulier, peut perturber durablement la production et la régulation de sébum, voire causer la chute des cheveux.

Limitez donc le recours aux traitements agressifs sur votre cuir chevelu ou, encore mieux, bannissez-les totalement.







Astuce nᵒ5 : Laissez vos cheveux respirer

Comme vous, votre cuir chevelu étouffe quand il est confiné dans un espace exigu. Par conséquent, ne mettez des chapeaux (casquettes, bérets, bonnets…) que lorsque ceux-ci sont nécessaires. Par exemple, pour protéger vos boucles en hiver ou au moment d’aller dormir (avec un bonnet en satin).

Évitez aussi les coiffures trop tirées qui en abîmant le cuir chevelu peuvent conduire, dans les cas les plus extrêmes, au développement précoce de l’alopécie. L’alopécie de traction ce n'est autre que la perte de cheveux  à cause d'une succession de tressages trop serrés, braids, chignions, nattes, poses de lace wig ou pérruques. Les defrissages à répétition aussi sont à l'origine de bien des cas d'alopécie. Cependant elle peut dans certains cas provenir d'un dysfonctionement hormonal ou être d'origine héréditaire.



Pour aérer au maximum vos beaux cheveux, rien de tel que de les laisser virevolter au gré

du vent, entièrement détachés.




Comments


bottom of page