top of page

SOS je n’arrive pas à coiffer les cheveux de mon enfant, que faire ?  

Coiffer les cheveux bouclés, frisés ou crépus de son enfant peut être un vrai casse-tête pour les parents. Même lorsque l’on a une texture de cheveux similaire à la sienne. En tant qu’adulte, il n’est déjà pas toujours aisé de comprendre les besoins propres à sa chevelure.

Mais pour son enfant, il faut pouvoir observer toutes ses caractéristiques en combinant avec la patience dont il peut faire preuve. Premier conseil, lorsque vous vous occupez de ses cheveux, occupez-le comme vous savez le faire. Choisissez un créneau horaire qui ne sera pas perturbé par la sieste ou son déjeuner.


Que vous faut-il pour construire sa routine ? Partez du principe qu’elle doit être simple et efficace !

Les cheveux frisés sont naturellement secs, ce qui les rend fragiles en cas de mauvaise gestion. Alors certains gestes sont importants. Pour commencer, jamais de démêlage à sec ! Utilisez un spray démêlant ou un vaporisateur d’eau douce avec de l’huile. Vous pouvez utiliser vos doigts afin d’éviter la casse ou sinon un peigne à dents larges ou une brosse à picots. Procédez toujours par section en commençant par démêler des pointes vers la racine.

Un shampoing par semaine est raisonnable, sauf si il y a eu piscine ou plage pour ne pas laisser le chlore ou le sel de mer sur les cheveux. Appliquez le shampoing délicatement, ne frictionnez pas tout azimut mais massez délicatement avec des mouvements qui partent du haut vers le bas, vous éviterez ainsi d’emmêler les cheveux. Préférez un shampooing doux, sans silicones, sulfate et à PH neutre afin de ne pas agresser son cuir chevelu.  

Par la suite, il est propre à chacun de faire un après-shampooing aux ingrédients naturels, doux, et au PH neutre pour relancer l’hydratation et ainsi faciliter le démêlage. Mais si votre chérubin n’est pas trop fan des soins à rallonge, vous avez également l’option du Leave-in (en français Soin sans rinçage, cela peut être une crème capillaire ou un lait capillaire) qui a les mêmes fonctions, mais ne nécessite pas de rinçage, et qui de plus améliore la définition des bouclettes et frisettes.  

Séchez-lui les cheveux avec une seviette en coton sans frictionner pour ne pas abimer la fibre capillaire, l’utilisation de sèche-cheveux peut être trop agressive pour son cuir chevelu, et dans tous les cas c’est un aspirateur de l’hydratation que l’on cherche justement tant à maintenir s’agissant des cheveux bouclés à crépus

Comment obtenir une bonne hydratation ? Avez-vous déjà entendu parler de la méthode L.C.O. (Liquid –Cream – Oil). Le liquide est donc ce qui humidifiera le cheveu (après le shampooing, commencez le coiffage avant que ses cheveux ne soient secs). Pour la crème, choisissez-en une, répondant aux caractéristiques et aux besoins des cheveux de votre enfant, en veillant bien à sa composition également. Pour les huiles, vous pouvez partir sur des huiles végétales comme l'huile d'amande douce, l’huile d’olive, de jojoba, de ricin.

En pratique, l’étape de l’huile permet de sceller l’hydratation. Elle forme comme une barrière sur la fibre capillaire. Si vous constatez qu’en période de grand froid ou au contraire de grosse chaleur, qu’elle assèche davantage son cheveu, vous pouvez envisager de la remplacer par un beurre, comme le beurre de karité par exemple.

Pendant que vous hydratez ses cheveux sections par sections, faites des petites vanilles ou des nattes. Elles sont dites « coiffures protectrices », car elles permettent elles aussi de maintenir l’hydratation plus longtemps. A condition de ne pas trop les serrer, au risque de les casser. Ce genre de coiffure peut se garder une semaine, ou au moins la nuit afin d’éviter d’avoir tout à redémêler le lendemain.

D’ailleurs, pour dormir, mettez-lui une taie d’oreiller en soie ou en satin ou un petit foulard adapté à son âge, dans la même matière, toujours dans cette optique de préserver l’hydratation du cheveu.


Comments


bottom of page