top of page

COMMENT DÉFINIR SES CHEVEUX SIMPLEMENT et NATURELLEMENT SANS EFFET CARTON 



C’est le matin. Les oiseaux chantent, le ciel est bleu et vous êtes sur le point d’achever votre routine capillaire. Seulement, au moment de redéfinir vos boucles ébouriffées après une bonne nuit de sommeil, votre main hésite. Votre dernière séance de coiffage vous a laissé un goût amer, ou plutôt des touffes de cheveux compactes sur la tête.

Peut-être devriez-vous vous lisser les cheveux aujourd’hui pour éviter tout désastre...

Minute, papillon  ! Avant de songer à commettre l’irréparable, finissez de lire cet article.

Vous découvrirez toutes les astuces pour conjurer la malédiction de l’effet carton tout en préservant la nature de vos boucles.



C’est quoi l’effet carton ?

Vous avez sûrement déjà expérimenté cette sensation. Vos cheveux à peine coiffés sèchent, durcissent, collent entre eux. Au toucher, ils semblent aussi rigides que du carton.

Les conséquences ? Une perte de brillance et de volume, une chevelure alourdie qui peine à bouger malgré les mouvements, mais également assez de frustration pour ruiner une journée. Parfois, le pire se produit. En essayant de démêler vos boucles telles quel, elles cassent et deviennent plus fragiles au fil du temps.


Qu’est-ce qui cause l’effet carton ?

Utilisation excessive de produits coiffants, exposition prolongée à la chaleur (du sèche-cheveux ou du fer à lisser), soins capillaires mal choisis… Les origines de l’effet carton sont multiples.

Sur les cheveux crépus, bouclés ou frisés, ce sont généralement le choix de soins non appropriés et l’abus de produits fixants qui sont problématiques.

En effet, peu de gens prêtent attention à l’étiquette de leurs cosmétiques. Certains finissent par intégrer à leur routine capillaire des produits contenant des sulfates, des silicones et autres composantes aux effets dévastateurs.

Il peut aussi vous arriver d’utiliser des soins inadaptés à vos cheveux texturés ou d’avoir la main un peu lourde sur la laque et le gel coiffant.


Comment avoir de belles boucles sans effet carton ?


Les astuces suivantes vous permettront de dire adieu aux touffes de cheveux durcis pour enfin définir vos boucles de rêves :


Privilégiez les shampoings doux

Laver vos cheveux est la première étape de votre routine capillaire, alors pourquoi la négliger ? Votre shampoing doit nettoyer le cuir chevelu en douceur et surtout, être exempt de substances allergènes ou agressives (sulfates, ammoniums, silicones…).

Ce type d’ingrédients fragilise et alourdit la fibre capillaire en empêchant la nutrition et l’hydratation du cuir chevelu. Sur le long terme, vos cheveux perdent de leur élasticité et au revoir les boucles  ! Par conséquent, optez pour les produits les plus naturels possibles.

En dehors des shampoings liquides classiques, il existe des shampoings solides, lesquels conviennent parfaitement aux cheveux bouclés à crépus. Ils sont aussi plus économiques et écologiques (retrouvez ici l'article sur les bénéfices du shampoing solide pour les cheveux texturés).




Dites « oui » à l’après-shampoing

Il arrive quelques fois de sauter l’étape de l’après-shampoing lorsqu’on est pressé. Toutefois, c’est un must pour obtenir des boucles bien définies. Premièrement, l’après-shampoing démêle les cheveux et donc réduit les risques d’effet carton. Il facilite également le coiffage en limitant les frisottis et les nœuds. Deuxièmement, les après-shampoings et soins sans rinçage lorsqu'ils sont bien choisis ils nourrissent le cheveu, d’où l’importance de privilégier aussi un leave-in naturel. Il s’agit d’après-shampoings sans rinçage qui permettent d’hydrater et de nourrir durablement la fibre capillaire.


Les masques capillaires ne sont pas une option

Les cheveux texturés nécessitent une hydratation régulière pour conserver leur architecture. C’est la condition sine qua non pour des boucles robustes et bien définies. Et pour nourrir et hydrater en profondeur, rien ne vaut un bon masque capillaire. Assurez-vous que le soin choisi soit adapté à la nature de vos cheveux. Les produits contenant du beurre de karité, de l’huile d’argan ou de coco sont réputés pour leurs bienfaits sur les cheveux, en particulier ceux texturés. Quand vous aurez trouvé la perle rare, faites-vous un masque environ une fois par semaine.

Comment procéder ?

Appliquer le produit des racines jusqu’à pointes. Enfilez une charlotte pour protéger vos cheveux et laissez pénétrer le masque toute une nuit. À défaut de temps, laissez reposer au minimum deux heures. Pour finir, faites-vous un shampoing.

Gardez à l’esprit que les masques réguliers ne doivent pas vous empêcher d’inclure des soins hydratants (sprays, revitalisants, etc.) dans votre routine.


Attention aux températures

La chaleur excessive d’un fer à lisser ou d’un sèche-cheveux peut assécher définitivement la fibre capillaire, la rendant fragile et cassante. Si vous souhaitez conserver la structure de vos boucles, ces deux accessoires sont donc à éviter, le fer à lisser tout du moins.

Au cas où il vous serait impossible de vous passer totalement du sèche-cheveux, deux solutions s’offrent à vous :


La première, le régler à basse température durant le séchage tout en maintenant une distance de sécurité entre l’embout et vos cheveux. Utiliser l’appareil en mode « froid » est également une option.


La seconde, vous équiper d’un sèche-cheveux avec diffuseur. Cet embout spécial aide à conserver la structure des cheveux en uniformisant le séchage, idéal pour des boucles définies au possible.


Oubliez le gel coiffant

Le gel est l’allié de nombreuses femmes pour avoir une coiffure impeccable qui survit aux aléas de la journée. Le hic : une noisette de trop, et c’est l’effet carton assuré ! De plus, le gel a tendance à plier les boucles au lieu de les définir, supprimant l’aspect naturel rebondi du cheveu.


Ne définissez pas vos boucles, conservez-les !

Vous n’êtes pas tenu de (re)définir chacune de vos boucles tous les matins. Au lieu de ça, conservez-les au maximum en limitant les frictions que vous appliquez à vos cheveux.

Au moment de vous coucher, faites-vous une coiffure protectrice (chignon ananas, tresses…). Privilégiez les bonnets et les taies d’oreillers en satin, matière connue pour réduire les frottements. Ce conseil est autant valable pour les cheveux de type 2 à 4c que pour les cheveux fins ou difficiles à coiffer.





Commentaires


bottom of page