top of page

Pourquoi mes cheveux crépus ne poussent-ils pas ?  


Vous aimez vos cheveux bouclés, frisés, ou crépus. Même si cela a pris du temps, vous avez appris à les accepter et à chérir leur singularité. Toutefois, vous ne pouvez vous empêcher de lorgner les longues chevelures lisses que vous croisez au quotidien. Et pour cause !


Contrairement à celles ci, vos cheveux texturés ont l’air déterminés à ne pas pousser. En dépit de tous les soins que vous leur apportez, vous n’observez pas le moindre gain de longueur. Vous craignez d’ailleurs que vos fibres capillaires n’aient atteint leur taille maximale.


Rassurez-vous, rien n’est encore perdu. En lisant ce billet jusqu’au bout, vous découvrirez pourquoi vos cheveux semblent faire du surplace et surtout, comment changer la donne.


Vos cheveux texturés ne poussent pas ? Vraiment ?

Préparez-vous à tomber des nues. Vos cheveux poussent constamment !

Non, ce n’est pas une blague. Les fibres capillaires qui composent votre chevelure n’ont de cesse de pousser. Elles grandissent en moyenne de 0,6 à 0,8 cm tous les mois, sans que vous ayez à lever le petit doigt. Alors, comment expliquer que vos cheveux ne descendent plus bas que vos épaules ?


Les cheveux afros bénéficient pourtant d’un volume inégalable, ils poussent cependant plus lentement que les autres pour une raison : leur texture.


En effet, contrairement à un cheveu lisse qui pousse tout droit, une fibre capillaire en forme de "tire-bouchon" a plus de mal à sortir du follicule pileux. Mais ce n’est pas tout. Cette structure empêche également le sébum de s’écouler jusqu’aux pointes, lesquelles deviennent fragiles et cassantes sur le long terme.


Vous commencez à cerner le problème. Si vos cheveux grandissent de 0,8 cm chaque mois, mais qu’entre-temps, ils cassent de plus d’un centimètre au niveau des pointes, difficile qu’ils gagnent en longueur… Ce fait porte d’ailleurs un nom assez évocateur : la rétention de longueur.


Un autre phénomène qui vous empêche de remarquer la croissance de votre chevelure est le shrinkage : il s’agit du rétrécissement du cheveu au contact de l’eau ou de l’humidité. En apparence, la fibre capillaire texturée peut perdre jusqu’à 80 % de sa longueur lorsqu’elle est mouillée. Dans ce dernier cas, il suffit de tirer sur le cheveu pour qu’il révèle sa véritable longueur.



Quels sont donc les facteurs qui empêchent réellement vos cheveux de pousser ?

Parfois, la faible croissance des cheveux n’est pas seulement le fruit d’une illusion d’optique. Certains éléments extérieurs ou non mettent effectivement en péril la pousse de vos fibres capillaires. En voici quelques-uns.


Une mauvaise routine capillaire

À la recherche de centimètres en plus pour votre chevelure, vous avez sûrement intégré de nombreux produits à votre routine matinale. Mais vous êtes vous seulement assurée qu’ils soient adaptés aux besoins de vos cheveux ? **


Si certains de vos soins contiennent des silicones, sulfates et autres agents nocifs, il est temps de leur dire adieu. Pourquoi ? Ces composants dérivés du pétrole sont hautement nocifs et décriés par de nombreux spécialistes. Connus pour assécher le cuir chevelu et étouffer les tiges capillaires, ils compliquent donc la tâche plus encore pour les cheveux texturés, et par ailleurs les silicones et sulfates sont aussi des perturbateurs endocriniens.


De ce fait, optez pour des produits naturels, respectueux de la nature de vos cheveux.

Les soins capillaires de la marque Wassou de Provence mettent un point d’honneur à fortifier et sublimer les cheveux bouclés à crépus en tirant profit du meilleur de la nature


Les défrisages, colorations et autres traitements agressifs endommagent également vos cheveux. Évitez-les donc rigoureusement. Ne soumettez pas non plus votre couronne à des fortes températures, notamment à la chaleur impitoyable du fer à lisser.


Une affection sous-jacente

Les mauvaises habitudes sont certes à l’origine de bon nombre de problèmes capillaires, mais elles sont loin d’être les uniques facteurs. Dans de rares cas, certaines affections médicales peuvent jouer un rôle.


Si malgré une routine saine, vos cheveux cassent plus que de raison ou pire, chutent en masse, il est temps de consulter.


Un lupus, un dysfonctionnement de la thyroïde ou même le stress affectent peut-être la croissance de vos cheveux.


Une mauvaise hygiène de vie

Tout comme votre corps, vos cheveux ont besoin de nutriments. En cela, les soins capillaires sont indispensables à leur fortification. Toutefois, l’essentiel des apports en éléments nutritifs provient de l’organisme et des aliments qu’il assimile.


Il n’est donc pas étonnant que de mauvaises habitudes alimentaires impactent négativement la pousse et la résistance de vos frisettes.


De la même manière que la surconsommation de produits ultra-transformés peut entraîner de l’acné, autant elle peut altérer la production des hormones nécessaires à la croissance de vos cheveux. À l’avenant, le manque d’eau se matérialisera par une déshydratation du cuir chevelu.


L’exercice physique n’est pas non plus à négliger. En favorisant la circulation sanguine dans votre corps, le sport contribue à stimuler les follicules pileux, et parrépercussion la pousse capillaire.



En résumé

À présent que vous connaissez les faux-pas à ne jamais faire, comment pouvez-vous améliorer la croissance de vos cheveux crépus ? Voici nos astuces pour faire pousser vos cheveux de façon optimale.


  •  Renforcez vos cheveux : Adoptez une routine capillaire adaptée à la nature de vos cheveux. Pour ce faire, utilisez des soins nourrissants, hydratant et surtout, le plus naturel possible  (Profitez en pour voir ou revoir notre article précédent : https://www.wassoudeprovence.com/post/7-raisons-de-faire-la-transition-au-shampoing-solide-pour-les-cheveux-crépus-à-bouclés).

  •  Limitez la casse : Les pointes des cheveux crépus étant fragiles, évitez de tirer dessus en les brossant tous azimuts. Évitez également les tresses trop serrées.    (Découvrez ou redécouvrez notre article précédent :  https://www.wassoudeprovence.com/post/cheveux-crépus-secs-et-abîmés-que-faire-occupez-vous-d-abord-des-irritations-du-cuir-chevelu).

  • Stimulez la pousse : Au moment d’appliquer vos produits capillaires, pensez à masser doucement la base de vos cheveux avec vos doigts pour stimuler la microcirculation sanguine au niveau du cuir chevelu et ainsi stimuler les follicules pileux.

  • Surveillez votre alimentation : Combinez des compléments alimentaires spécialement conçus pour accélérer la pousse des cheveux à une alimentation saine et équilibrée pour maximiser les résultats.

  • Ne négligez pas votre santé : Qu’il soit mental ou physique, votre bien-être est important. Faites du sport, amusez-vous et prenez autant de repos qu’il faut. Vos boucles n’en seront que plus fortes.





Comentarios


bottom of page