top of page

Hydrater les cheveux ou les nourrir : comment avoir des boucles bien définies et souples ?


Vos cheveux vous complexent. C’est un fait. Ils sont trop fragiles, trop fourchus, trop ternes

à votre goût… et le pire, c’est que vous ne savez pas comment remédier au problème.

Pas de panique ! Pour redonner vie à vos boucles, deux solutions s’offrent à vous : L’hydratation et la nutrition. Cependant, en fonction de la nature de votre chevelure et de vos problèmes capillaires, choisir l’une ou l’autre de ses options peut s’avérer complexe.

Si même après avoir consulté une dizaine de sites internet, vous êtes toujours dans le flou, laissez cet article éclairer votre lanterne.



Hydrater ou nourrir : quelle différence ?

Avant toute analyse, il est intéressant de noter que parler de nutrition et d’hydratation en matière de cheveux est quelque peu un abus de langage. En effet, en biologie, la fibre capillaire est considérée comme une matière morte.

Cela signifie-t-il que ces termes sont incongrus, voire sans pertinence ? Absolument pas, bien au contraire !


Ces mots, utilisés à l’origine en dermatologie sont très utiles pour imager et comprendre clairement les différents besoins d’un cheveu abimé. De plus, en dépit de son statut de matière morte, on reconnait que la fibre capillaire peut être cassante, fragile, rêche ou brillante.

Ainsi, à l’instar d’un corps humain, le cheveu a besoin d’eau (hydratation) et de nutriments (nutrition). En matière de soin capillaire, si l’hydratation est apportée par de l’eau, les nutriments sont essentiellement issus de corps gras, tels que l’huile végétale.


En ce sens :

L’hydratation apporte de la souplesse à la fibre capillaire, facilitant la définition des boucles sur des cheveux texturés.

La nutrition apporte de la force aux cheveux, les rendant plus résistants et brillants.

Les cheveux déshydratés sont donc rêches, secs et surtout, difficiles à boucler. Les cheveux peu ou malnutris, quant à eux, sont cassants, ternes et fourchus.


Comment identifier les besoins de vos cheveux ?

Si vos cheveux sont rêches et frisottent pour un oui ou pour un non, il est fort probable qu’ils manquent d’eau. Les causes ? L’environnement et le mode de vie.

Si vous êtes une habituée des défrisages et colorations, des tresses trop serrées ou des lissages au fer brûlant, vos fibres capillaires se déshydratent forcément. De même, l’exposition à de fortes températures, aux rayons ultraviolets et à la pollution affecte l’hydratation de vos boucles.

C’est encore plus vrai pour les cheveux crépus, frisés et bouclés qui, par nature, sont plus sujets à la déshydratation.


Dans le cas où vos cheveux seraient ternes, cassants et fourchus, alors ils manquent de nutriments. Peut-être parce que vous négligez votre routine capillaire ou que vous n’en avez tout simplement pas. Il est aussi possible que vous n’en ayez que faire des masques capillaires ou des extraits végétaux, pourtant très nourrissants pour vos boucles.


Comment hydrater et nourrir vos cheveux abîmés ?

Maintenant que vous avez connaissance de la nature de vos problèmes capillaires, il est temps d’y remédier.

Comme dit précédemment, l’hydratation apporte de l’eau au cheveu et la nutrition, du gras. Or, comme on vous l’a enseigné depuis la primaire, l’eau et le gras se mélangent très mal. C’est pour cette raison que pour soigner vos cheveux, vous devez suivre une routine très précise.

Avant toute chose, faites-vous un shampoing. L’eau et les nutriments bénéficient d’une meilleure absorption lorsque les fibres capillaires et le cuir chevelu sont propres. Une fois vos cheveux débarrassés de toute impureté, hydratez-les.

Pour ce faire, rien de tel que l’Òlis Gloss, notre leave-in définisseur de boucles à 99 % naturel. Formulé à partir de gel de lin et d’aloé véra, de beurre de karité et de cinq huiles nobles (avocat, lin, ricin, coco, olive…), ce soin ultra-riche hydrate la chevelure au quotidien, et ce, sans l’alourdir.


Vos fibres capillaires désormais hydratées, il est temps de les nourrir, soit avec une huile végétale adaptée, soit avec un soin capillaire riche. L’avantage des huiles, c’est qu’elles sont faciles et rapides à appliquer. Elles sont particulièrement utiles lorsque le temps ne vous permet pas de vous attarder pendant vos soins capillaires. Vous pouvez ainsi en appliquer chaque matin sur toute la longueur de vos cheveux en insistant sur les pointes.

Veillez à choisir une huile de qualité, de préférence pressée à froid. Ce mode d’extraction permet de préserver un maximum d’actifs naturels, rendant l’extrait végétal plus efficace. Vous ignorez où vous procurer un produit d’une telle qualité ? Sachez que notre huile

Divine Amande, en plus d’être pressée à froid est entièrement faite main.


Toutefois, pour maximiser la nutrition, un masque capillaire une à deux fois par semaine est indispensable. Ce soin étant en contact prolongé avec la chevelure, elle a le temps d’absorber une plus grande quantité des éléments nécessaires à sa croissance.

Optez pour un masque sans silicones tel que le masque ultra nourrissant de chez Wassou de Provence. Produit à partir d’ingrédients biologiques, ce soin capillaire a trois actions spécifiques : cibler et combler les carences, assainir le cuir chevelu et restructurer la fibre capillaire.





À présent que l’hydratation et la nutrition n’ont plus de secrets pour vous, que faire si vos boucles restent sèches malgré tout ?


⛔️ Cette erreur qui ruine tous vos efforts

Nourrir avant d’hydrater. Cette bévue, en apparence anodine, a saboté plus d’une routine capillaire. Mais en quoi la nutrition de la fibre capillaire avant l’hydratation peut-elle constituer un frein ?

Au risque de radoter : les substances aqueuses et grasses ne se mélangent pas. Ainsi, en appliquant un corps gras sur vos cheveux, celui-ci se fige et forme un film protecteur. Cette barrière a le mérite d’empêcher les éléments nocifs de s’infiltrer dans le cheveu.

Malheureusement, cet avantage devient vite un inconvénient puisque tout comme les matières indésirables, l’eau, elle non plus, ne pénètre pas.

En conséquence, vous vous retrouverez avec des cheveux brillants, mais secs au toucher et incapables de former de belles boucles.

Inverser le processus permet aux fibres capillaires d’absorber l’eau dont elles ont besoin puis, d’empêcher son évaporation par l’ajout du film protecteur qui emmure le liquide à l’intérieur du cheveu.

Le résultat est sans appel : des boucles résistantes, lisses et joliment rebondies 💯!



 

Les soins Wassou De Provence que nous vous recommandons pour bien nourrir et hydrater vos boucles !



leave-in Òlis Gloss

masque régénérant huile Divine Amande







Kommentare


bottom of page